Publié le

Capteur de rêves, attrape-rêves ou dreamcatcher, une belle légende…

De partout dans le monde la légende des bijoux « attrape-rêves » est reconnue, mais pourquoi donc ?

Dans certaines cultures amérindiennes, le capteur de rêves (dreamcatcher) est un objet artisanal d’origine ojibwé (appelé asubakatchin ou bawajige nagwaagan dans cette langue) composé d’un cerceau, généralement en saule, et d’un réseau de fils en forme de filet.
Les décorations qui l’entourent sont différentes pour chaque capteur de rêves.
Selon la croyance populaire, le capteur de rêve empêche les mauvais rêves d’envahir le sommeil de son détenteur.
dreamcatcher

En réalité, selon la légende, la forme Agit comme une toile qui capture les mauvaises pensées du sommeil, conserve les belles images de la nuit tout en brûlant les mauvaises visions aux premières lueurs du jour…

À l’origine, il était destiné aux enfants qui faisaient de mauvais rêves. Pendant la nuit, les mauvais rêves resteront pris dans le filet, pour être brûlés par les premières lueurs du jour.
Quant aux jolies rêves, ils passeront à travers le trou du central pour être chouchoutés dans les plumes installées autour du cerceau…
Dans la légende, pour que l’attrape rêve fonctionne, la forme doit être respectée…

No products found
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*